• Accueil
  • > Recherche : generali corporel

Résultats de votre recherche

Hommage à notre camarade et ami Michel Gayraud

Posté par fogenerali le 16 avril 2014

Hommage à notre camarade et ami Michel Gayraud  

Retour à l'accueil newgif001.gif  Le SNACI-FO (syndicat national des cadres et inspecteurs de l’assurance FO) a tenu son Assemblée Générale annuelle le 11 avril 2014 dans les locaux de FEC-FO.

MichelNous avons rappelé l’action de notre camarade Michel Gayraud décédé le 8 décembre 2013.
Michel aura marqué de sa personnalité nos actions syndicales ces dernières années. Avec lui nous avons construit une activité syndicale opiniâtre dans la défense des salariés de Generali.

L’Assemblée Générale du SNACI a décidé de faire parvenir à tous ses adhérents et à notre fédération et de publier l’hommage que notre camarade Jean-Simon Bitter lui a rendu.

Le SNACI s’associe à Jean-Simon pour transmettre à son épouse, ses enfants et petits-enfants sa sympathie.

Hommage à Michel de Jean Simon au nom du SNACI-FO et en son nom :

Michel m’a demandé, m’a fait promettre de lui rendre hommage à l’église au nom de notre syndicat et en mon nom. Il craignait que ça heurte mes convictions. J’ai bien sûr promis mais je ne voulais pas que ça arrive. Ça n’aurait pas dû arriver.

Je connais Michel depuis des décennies mais nous avons vraiment noué une profonde amitié il y a 10 ans quand son employeur a voulu le licencier. Nous avons combattu ensemble et l’employeur a renoncé. Nous avons alors découvert de nombreux points communs et n’avons cessé de nous concerter sur les actions à mener mais aussi de discuter tout simplement par amitié.

Ce grand professionnel estimé de tous ses collègues a réalisé un outil exceptionnel pour la gestion des sinistres corporels graves, il l’a fait sur son temps libre. Mais son employeur voulait lui voler son travail. Cet employeur a dû reconnaître ses torts.

Presque tous les matins entre 7 heures et 8 heures, il me téléphonait ou c’était moi. Il m’appelait « son vieux complice ». Je lui disais souvent « pourquoi vieux ? ». Nous nous concertions sur les actions à mener dans toute la profession de l’assurance. La mémoire joue des tours et j’ai quelques fois impression très forte que nous avons encore mené ces discussions cette semaine. Pendant longtemps encore je vais devoir retenir l’impulsion de l’appeler. Il me manque terriblement, il va nous manquer à tous.  

Michel est devenu un délégué, un militant qui s’est engagé avec une énergie et une passion que ses très nombreux collègues ont connues. Il disait, en plaisantant, qu’à côté de lui, je pouvais passer pour un militant modéré. Il ne laissait rien passer, il était considéré par ses collègues comme une protection face à l’arbitraire, face aux injustices. Il s’est battu avec une détermination rare pour faire respecter les engagements qu’il obtenait en faveur des salariés. Ça lui a valu une mise à pied ! Voilà encore une chose que j’avais en commun avec lui : une procédure de licenciement et une mise à pied. 

Grâce à lui et avec lui, nous avons mené dans toute la profession, une action d’une immense importance sur la question des données médicales. Il ne tolérait pas que les employeurs transfèrent la responsabilité pénale sur les salariés alors que les procédures en vigueur chez les assureurs impliquaient la communication illégale des données médicales. Dans son entreprise il a encore une fois obtenu que l’employeur reconnaisse ses torts.

Il a succombé à la suite d’une terrible maladie. Cette maladie est connue comme celle des grands fumeurs. Or Michel n’a jamais fumé. Il m’a informé d’une enquête de la sécurité sociale sur le lien éventuel entre ce cancer et la présence de Benzène. Il m’a demandé d’agir de ne pas laisser les choses en état. Il a toujours été d’abord soucieux de la santé de ses collègues et ses amis. Il pensait d’abord à les protéger. Nous lui devons de mener cette action.

Même malade il était constamment avec nous, avec ses collègues. Quel perte pour nous tous.

Je ne peux pas évoquer Michel sans me rappeler son élégance, sa bonne humeur et son intelligence. Même dans les conflits très durs, il gardait sa courtoisie. Il pouvait donner l’impression d’être impulsif. Non c’était son énergie et son altruisme. Je suis témoin qu’il n’agissait pas sans réfléchir aux conséquences et quand il s’exposait c’était délibérément pour protéger ses collègues. C’était un grand homme qui restera dans notre conscience et qui continuera à déterminer nos actions. Il était exigent et souvent il me demandait de m’engager, toujours avec amitié.

Je suis atterré. A la douleur de perdre un ami s’ajoute celle de perdre un camarade pour notre action syndicale, de perdre comme il le disait avec affection un vieux complice.

Je pense à son épouse, à ses enfants et petits-enfants, à sa famille. Au nom de notre syndicat je les assure de notre profonde sympathie.

Jean-Simon Bitter

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE

 

 

Publié dans 91 - Hommages | Commentaires fermés

Tract FO Generali : Forum des Services Corporels – Les vraies questions

Posté par fogenerali le 26 mars 2012

Tract FO Generali du 26 mars 2012
Forum des Services Corporels : Les Vraies Questions

 

Nous publions sur ce site le dernier tract distribué à Generali.

Tract FO Generali 24 Mai 2012

 Notre syndicat FO a distribué un tract ( voir le tract ) sur les sites de Saint-Denis le 26 mars 2012. Il a été également envoyé à la Direction pour être diffusé par mail à tous les salariés DMSMO de Generali.

Les thèmes abordés :

- Forum des Services Corporels : Les vraies questions
- Dans toute l’entreprise, où mènent ces restructurations ?
- Nos revendications

 

 

Pour nous contacter :

*** Permanence à Saint-Denis :
Tous les mardis de 13 heures à 14 heures au local FO du Jade (RDC par la rue des Fruitiers vers l’espace bien être)

*** Par téléphone : 06 78 87 81 79
*** Par mail : fogenerali@yahoo.fr

*** Et toujours nos sites : http://fogeneralifrance.fr et http://foassurances.unblog.fr

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE 

 

Publié dans 1 - Revendications, 3 - Tracts | Pas de Commentaires »

Assemblée Générale des services corporels de Generali à l’initiative de FO

Posté par fogenerali le 18 février 2010

Assemblée Générale des services corporels du 11 janvier 2010

Compte rendu :

Les salariés des services corporels étaient conviés à  une assemblée, à  l’initiative de FO, le 11 janvier 2010, salle Atlantique à  Saint-Denis.

Nous étions environ 70 présents et pour la première fois ceux de l’Equité avec ceux de Generali IARD, les gestionnaires et les inspecteurs. La réunion a duré 1 heure dans une ambiance de grande attention mais le manque de temps n’a pas permis d’aborder suffisamment la question des conditions de travail qui se sont profondément dégradées.

Le syndicat FO a ouvert la réunion en rappelant :

Les conditions de la consultation du comité d’entreprise (informations erronées et contradictoires …). Même les syndicats qui estimaient pourvoir rendre un avis dans ces conditions dénoncent cette réorganisation désastreuse et les déqualifications qui en résultent. Parallèlement un projet est en cours concernant les inspecteurs qui comporte de grands dangers tant pour cette catégorie que pour l’image de la société. Cette réorganisation n’a pas été soumise au CE.

L’illégalité des lettres d’affectation de juillet/août à en-tête de l’UES, qui ont été remises aux salariés sans que l’entretien individuel prévu ait lieu et contrairement a ce qui avait été dit au CE.

Les assemblées qui ont abouti à  la formulation des revendications :

  • annulation des lettres d’affectation
  • respect des qualifications inscrites dans les fiches de fonction
  • garantie d’aucun déclassement et maintien de la classe 5 au minimum
  • garantie du maintien de l’activité sur le site de Saint-Denis
  • requalification des contrats précaires en CDI
  • une réponse écrite sur les pouvoirs de règlement et en tout état de cause : aucune sanction en cas de dépassement

Ces revendications soutenues par le syndicat FO, que les autres syndicats ont refusé de reprendre, ont été présentées au CE puis lors d’une réunion avec Messieurs Guerrier, Coget et Bonnet et Guerrier qui ont fait un procès d’intention contre FO. Ce qui a conduit à  la demande d’une réponse écrite qui n’est toujours pas faite.

Une salariée est intervenue pour informer que les pouvoirs de règlement ont diminué ce qui représente encore une déqualification.

Le syndicat FO a également informé que notre syndicat avait été par l’inspection du travail qui a été très attentive à notre argumentation.

FO ne peut croire que la désorganisation actuelle soit involontaire. Des centaines de dossiers de retard, des effectifs non adaptés à  la charge de travail. Y a-t-il un projet caché d’externalisation ?

Le syndicat FO a réaffirmé les revendications et s’est déclaré attaché au respect des périmètres des conventions collectives (celles des gestionnaires et des inspecteurs) qui définissent des métiers distincts et complémentaires qui doivent être respectés.

Un syndicat est intervenu pour contester certaines revendications comme celle d’annulation des lettres d’affectation mais reconnaître qu’il y avait déqualification et dire qu’il serait reçu prochainement par M. Bonnet.

Les interventions ont exprimé l’exaspération des salariés quand à  leurs conditions de travail et la désorganisation actuelle. Leur volonté de voir reconnue leurs réelles qualifications professionnelles et leurs spécificités, le soutien aux revendications.

Le syndicat FO a expliqué qu’il constatait que même les syndicats qui avaient au départ accompagné la restructuration la contestaient maintenant. Il a indiqué qu’il existe en droit du travail une procédure de droit d’alerte qui peut alors être engagée si une majorité du comité le décide, ce qui permettrait d’obtenir une expertise comme FO l’avait réclamé, sans être entendu, lors de la consultation

Les revendications ont été confirmées et les salariés présents ont voté à  l’unanimité la réclamation de l’annulation des lettres d’affectation et le retour à  une organisation classique, comme précédemment, en grave et non grave.

Le syndicat FO a précisé qu’il prendrait la responsabilité d’un appel à un débrayage si la Direction s’obstinait à ignorer les revendications.

Constatant que la Direction reçoit séparément plusieurs syndicats, le syndicat FO s’adresse à  la Direction pour lui dire que ce qui importe c’est que les revendications déposées et confirmées par notre assemblée fassent l’objet d’une réponse écrite positive.

Notre syndicat FO attend une telle réponse avant le 8 mars 2010.

Pour le syndicat FO
Jean-Simon Bitter
DSC cgt-FO

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE           fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

Risques psychosociaux : il faut commencer par satisfaire les revendications

Posté par fogenerali le 14 janvier 2010

Risques psychosociaux :  il faut commencer par satisfaire les revendications

Quand notre syndicat FO défend les revendications d’augmentation générale des salaires et réclame la fin des contrôles du rendement
Quand les salariés, avec notre syndicat FO, comme ceux des services corporels, réclament l’annulation des lettres d’affectation, la garantie d’aucune déqualification ni d’aucun déclassement
Quand notre syndicat FO réclame la garantie du maintien de tous les sites et de tous les emplois sur ces sites, des embauches en CDI à plein temps et la requalification des contrats précaires en CDI

La Direction nous répond qu’elle n’est pas d’accord avec ces revendications, qu’il faut continuer les restructurations, que le vrai problème n’est pas la déqualification, les déclassements, l’individualisation des salaires, les contrôles du rendement … que nous n’avons rien compris … que le vrai problème ce sont les risques psychosociaux.

Alors que va nous proposer la Direction lors des négociations sur les risques psychosociaux ? Des bons gratuits pour des consultations psy, comme ça se fait déjà dans certaines entreprises, pourquoi pas des pilules d’antidépresseurs ?

Notre syndicat FO dénonce cette démarche hypocrite qui consiste à se pencher sur le traitement du stress au travail mais à rejeter les revendications et à poursuivre l’individualisation, la course à la performance et les restructurations qui sont les vraies causes des souffrances que ressentent les salariés.

Quel est le rôle d’un syndicat ? Accompagner la Direction dans la réalisation de ses plans ou défendre les revendications des salariés ? 

Poser la question, c’est y répondre !

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

Compte rendu de la rencontre intersyndicale du 7 janvier 2010

Posté par fogenerali le 7 janvier 2010

Une prochaine assemblée des services corporels aura lieu

A la demande des salariés des services corporels notre syndicat FO a proposé une rencontre intersyndicale qui a eu lieu le 7 janvier 2010. La CFDT par courrier et la la CGC également par courrier ont refusé de participer. La CFTC n’a rien répondu. L’UNSA a proposé un RDV la semaine prochaine que nous acceptons.

La CGT a participé ce dont notre syndicat FO se félicite. Cela a permis un débat. Cependant nous regrettons que la CGT ait refusé, à cette étape, l’unité sur les revendications qui figurent dans la résolution du 8 décembre 2009 des salariés des services corporels. Cependant elle a donné son  accord pour participer à une prochaine assemblée.

Conformément au mandat reçu par les salariés, notre syndicat FO retiendra une salle pour une prochaine assemblée des services corporels à une date qui sera fixée en commun. Les organisations syndicales seront invitées.

L’objectif est de déterminer comment agir pour obtenir des réponses écrites et positives de la Direction sur les revendications :

  • Annulation des lettres d’affectation de juillet 2009,
  • Respect des qualifications liées à la spécificité inscrite dans les fiches de fonctions,
  • Garantie d’aucun déclassement et maintien de la classe 5 au minimum,
  • Garantie du maintien de l’activité sur le site du travail de Saint-Denis.

S’agissant des collègues du service « assurances de personnes »,  

  • rétablissement du contrat de travail avec Generali IARD et retour au sein du service corporel.

A cela s’ajoutent les contradictions stupéfiantes concernant la question des pouvoirs de règlement.

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE         fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

Les salariés du service corporel de Generali réclament l’unité pour leurs revendications

Posté par fogenerali le 5 janvier 2010

Rencontre intersyndicale jeudi 7 janvier 2010

Les salariés du service corporel se sont réunis le 8 décembre 2009 de 10 h 30 à 11 h 30 à l’initiative de FO.
Il ont adopté une résolution
et mandaté notre  syndicat FO pour proposer une rencontre intersyndicale.
FO a donc contacté les délégués syndicaux centraux des syndicats CGT, CFDT, CGC, CFTC et UNSA pour leur proposer une rencontre le 7 janvier 2010 dans notre local syndical du Jade.

A ce jour nous avons reçu une réponse positive de la CGT qui a proposé que la rencontre se tienne à 14 h 30, ce que nous avons évidemment accepté. L’UNSA a répondu qu’elle essaierait également d’être présente le 7.

La CFDT a refusé cette rencontre par un long message. Nous espérons une réponse positive des autres syndicats qui n’ont pas encore répondu.

Notre syndicat FO est mandaté pour proposer de soutenir dans l’unité les revendications rappelées dans la résolution du 8 décembre auprès de la Direction et pour organiser une nouvelle assemblée des services concernés.

Retour à l'accueil ALLER A LA PAGE D’ACCUEIL DU SITE          fo.jpg VOIR TOUS LES ARTICLES FO GENERALI

Publié dans 1 - Revendications | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus